PLOUHARNEL : Monument aux morts

Le monument se situe dans le cimetière et se présente sous la forme d’un obélisque en granit clair d’environ 4 mètres de hauteur surmonté de 3 marches. Il est porte une croix latine au sommet. C’est l’architecte Ange JAMET qui a été choisi par la municipalité pour édifier le monument, il est aussi connu pour la construction des deux abbayes de Kergonan en Plouharnel (Sainte Anne et Saint Michel). Le poilu est représenté par une statue d’un soldat touché par balle tenant le drapeau national, il est décoré de la croix de guerre 1914/1918. Il a été inauguré le 09 juillet 1922.

 

80 noms y sont inscrits

  • 54 noms pour la première guerre mondiale
  • 21 noms pour la seconde guerre mondiale
  • 4 noms pour l’Indochine
  • 1 nom pour l’Algérie

 

 

Le monument porte l’inscription :

« PRO PATRIA 

À LA GLORIEUSE MÉMOIRE DES ENFANTS DE PLOUHARNEL MORTS POUR LA FRANCE ».

 

L’inauguration en 1922

 

Une stèle en l’honneur des morts pour la France durant la première guerre mondiale se trouve  dans l’église.

 

Une stèle particulière est érigé en l’honneur du sous-lieutenant Forces françaises de l’intérieur (FFI) Auguste LEBON.

Auguste LE BON tué au combat le 24 janvier 1945 au cours d’une mission route de Carnac à Plouharnel ; son décès a été enregistré à la mairie de Carnac le 12 février 1945.

 

Page suivante : Plouharnel : 14/18