ETEL : Monument aux morts

Le monument aux morts d’Etel a été réalisé en 1922, il est situé dans le cimetière ; le monument proprement dit, en granit bleu de Kersanton, a été réalisé, et mis en place par l’entreprise CADORET d’Auray. La statue en fonte de fer forgée est l’œuvre de monsieur Elie LE GOFF (1858-1938) et fondue par l’entreprise Chaptal d’Auray. L’ensemble du monument (coût 18 649 francs) a été financé par une souscription, la commune, une subvention du département et une de l’état.

Le sculpteur Élie le GOFF a réalisé de nombreux statues pour les monuments aux morts bretons. Agé de 60 ans à la fin de la guerre, il décide de participer à ce devoir de mémoire en hommage à ses trois fils, sculpteurs comme lui et morts au champ d’honneur (Elie fils et Paul gazés en 1915, Henri mort de ses blessures par éclats d’obus). [source dossier école publique primaire de la barre à Etel concours scolaire 2018/2019]

129 noms y sont inscrits :

  •  106 pour la première guerre mondiale,
  •  22 pour la seconde guerre mondiale,
  •  1  pour l’Indochine.

 

 56-5682

Monument aux morts aujourd'ui

Particularité du monument aux morts :

Suite à la terrible tempête de septembre 1930 : 10 thoniers d’Etel ne sont pas revenus, 58 hommes d’équipage ont disparu et 14 autres marins d’Etel ont été emportés sur d’autres bateaux. Depuis la commune a décidé d’inscrire sur le monument aux morts le nom de tous les marins disparus en mer.

 

Inauguration du monument aux morts d’Etel

INAUGURATION DU MONUMENT AUX MORTS

 

Extrait de l’Ouest-Eclair du 14 novembre 1922

« C’est au milieu d’une affluence pieusement recueillie accourue de tous les bourgs et villages voisins que s’est déroulée le dimanche 12 novembre 1922 la cérémonie d’inauguration du monument aux morts de la guerre.

Les parlementaires et autorités administratives accompagnaient monsieur RIO sous-secrétaire d’état à la marine marchande. Citons monsieur GUILLEMOT préfet, Monsieur DURAN sous-préfet de Lorient, monsieur  GILLOTEAUX sénateur; messieurs LAMY et BOULIGAND, députés du Morbihan;  monsieur Joseph LE PEVEDIC maire de Ploëmel, conseiller général; monsieur BESSEL maire de Mendon, conseiller d’arrondissement et la plupart des maires des communes voisines.

 

Autres stèles

Plaque située à l’intérieur de l’église d’Etel qui a fait office de monument aux morts

plaque eglisemonetel

Stèle « la colombe de la paix » rue de la libération, espace franco américain rendant hommage à cinq soldats américains, deux tués par l’ennemi à Etel et 3 autres tués à l’ennemi dans les dunes d’Erdeven. trois de ces cinq noms sont aussi gravés sur le monument aux morts d’Erdeven.

Plaque commémorative située en bas de la rue de la libération au croisement avec le rue du 08 mai et proche du port rappelant la signature des conditions de la reddition de la poche de Lorient, dernier réduit allemand en Bretagne, le 07 mai 1945. La signature s’est déroulée dans le « Bar Breton » aujourd’hui Le « BB » (à l’intérieur de ce dernier des photos sur un pan de mur rappelle cet événement ansi que la table sur laquelle fut signé l’acte de capitualtion). La reddition prit effet à compter du 08 mai 1945 à 0 heure.

 

 

Page suivante : Etel : 14/18