LE PALAIS : Monument aux morts

La commune de Le Palais possède 2 monuments aux morts, le premier en l’honneur des patriotes morts aux combats lors de la guerre de 1870 et le second de 14/18 honorant les morts pour la France (MPLF) des guerres 14/18, 39/45, d’Indochine et d’Algérie. En 2017 la municipalité de Le Palais et son maire (m. Frédéric LE GARS) décide de regrouper les deux monuments sur l’espace mémoriel, route de Sauzon, près du monument de 14/18 et de la stèle érigée en 2016 par le souvenir français en l’honneur des marins du Morbihan MPLF. A cette occasion, le monument de 1870 situé initialement dans le cimetière a été rénové. Ce remarquable espace mémoriel a été inauguré le 14 juillet 2017.

127 noms sont inscrits sur le monument aux morts de 14/18

  • 112 pour la première guerre mondiale
  • 9 pour la seconde guerre mondiale
  • 1 nom pour l’Indochine
  • 1 nom pour l’Algérie
  • 4 noms morts en déportation (rajout)

La stèle du souvenir français rappelle le sacrifice de près de 344 marins ports pour la France.

 

L’espace mémoriel  présentant de la gauche vers la droite, le monument de 1870, celui de 1914 et la stèle du souvenir français.

 

Le monument de 1870

ceux qui pieusement sont morts pour la Patrie,
ont droit qu’à leur cercueil, la foule vienne prier
entre les plus beaux noms, leur nom est le plus beau
toute gène près d’eux, tombe et passe éphémère
et comme ferait une mère
la voix d’un peuple entier les berce en leur tombeau
Dans le cimetière avant rénovation
Inscription sur la plaque

 

Le monument de 1914

Il se présente sous la forme d’un obélisque sur socle portant sur l’avant une statue de femme en bronze et à ses pieds, une sculpture de roue de chariot cassée, fusil, casque, obus ainsi qu’un profil de soldat casqué de 14/18 en bronze.
Sur trois faces sont gravées les noms des MPLF de 14/18 et une face du socle porte trois plaques portant  les MPLF de 39/45, d’Indochine , d’Algérie, 2 noms de MPLF rajoutés, un de 1916 et un de 1944 ainsi que les noms de 3 membres d’une même famille morts en déportation.

 

Stèle des marins du Morbihan morts pour la France

La stèle du souvenir français, taillé par monsieur Marcel Briard, met à l’honneur près de 344 marins  de Belle-île et du Morbihan morts pour la France

Autres stèles et monuments

stèle dans l’église saint Gérand : 96 noms de la 1re guerre mondiale sont gravés

 

L’Esplanade des frères MOIZANT au pied de la citadelle.

LEPALAISESPLANADE

 

A l’entrée du cimetière, 2 plaques signalent la tombe de guerre d’un soldat du Commonwealth et les tombes militaires allemandes.

lepalentreecimetiere

 

 

 

 

Tombe du soldat du Commonwealth le First Officer W.E. CHABWICK

112 noms de soldats allemands morts en captivité (14/18)

 

Page suivante : Le Palais : 14/18